TEAM FRANCE JEUNE PRIVE DE LA SUPER FINALE A HYERES

28.07.2016
|
Image-Hyères

NEWSLETTER : le 28 juillet 2016

Clap de fin de cette 4e étape méditerranéenne du Tour de France à la Voile, à Hyères. Lors du parcours côtier de ce mercredi, Team France Jeune s’est maintenu dans le top 1O du classement, en terminant 8e. Une place qui reste satisfaisante pour l’équipe, bien consciente que les raids ne sont pas son point fort. Malheureusement, et ce pour la première fois depuis le début du Tour, les jeunes sportifs n’ont pas obtenu les résultats suffisants pour atteindre la Super Finale. Une première contre-performance qui laisse un goût amer à nos jeunes sportifs, qui voient s’éloigner la première place au classement général amateur…

 

Une 8e place pour Team France Jeune sur le raid

C’est à Hyères, dans le Var, que le village du Tour de France à la Voile a élu domicile pour deux jours. Le paddock s’est installé sur la plage de l’Ayguade, sous un temps estival. Au programme de ce mercredi, un raid côtier de 40 milles nautiques autour de l’île de Porquerolles, avec un détour par Cap Esterel, Brégançon et la batterie des Maures. La course, qui a duré près de 4 heures, a vu triompher l’équipage de Nicolas TROUSSEL : Crédit Mutuel de Bretagne. Les Diam 24 ont régaté sous un vent oscillant entre Mistral et brise thermique, de 10 à 15 nœuds, avec des rafales pouvant atteindre 22 nœuds. Team France Jeune termine le raid en 8e position ; une mauvaise gestion du virement de bord entre Porquerolles et Esperel lui a coûté de précieuses places sur ses concurrents.

13669209_1006607796123301_5144045444419201417_n 13879389_1006607762789971_520225924353432342_n

Pas de Super Finale pour l’équipe

Cette deuxième journée hyèroise était consacrée aux épreuves techniques. Lors des manches de qualification du groupe « Jaune », le Diam 24 tricolore s’est avancé sur la ligne de départ aux côtés notamment de Crédit Mutuel de Bretagne (Nicolas TROUSSEL), Team Coved (Aurélien DUCROZ), Trésors de Tahiti (Teva PLICHART) et de Team Lorina Mojito Golfe du Morbihan (Riwan PERRON et Solune ROBERT), qui étaient alors respectivement 3e, 4e, 5e et 8e au classement général. Le début de la compétition a été marqué par une contre-performance de l’équipe, qui a terminé 8e lors de la première manche. Choc sur la seconde course : le Diam 24 tricolore est entré en collision avec Trésors de Tahiti, auquel il a refusé un passage tribord. Team France Jeune est rentré sur la plage avec un flotteur percé. Cinq minutes plus tard, le temps d’une réparation rapide, il reprenait le chemin de la compétition, avec la rage de vaincre. S’en est suivie une belle remontée de l’équipe lors des 3e et 4e manches.

Malheureusement, cela ne suffira pas pour accéder aux portes de la Super Finale. Une première pour Team France Jeune, qui était l’une des rares équipes à avoir toujours répondu présente au rendez-vous…

 

Résultats de Team France Jeune sur les épreuves de stades nautiques :

Manche 1 : 8e place

Manche 2 : 11e place

Manche 3 : 2e place

Manche 4 : 1ère place

Manche 5 : 10e place

 

Classement Général Acte 8 : Hyères

1/ Team Lorina Limonade Golfe du Morbihan : 734 points

2/ Crédit Mutuel de Bretagne : 678 points

3/ Grandeur Nature Véranda : 676 points

4/ Team Coved : 660 points

5/ Installux Aluminium : 641 points

6/ Team Lorina Mojito Golfe du Morbihan : 640 points

7/ Oman Airports By Oman Sail : 640 points

8/ Trésors de Tahiti : 631 points

9/ Team France Jeune : 627 points

10/ Natixis / Défi YC st-Lunaire : 617 points

 

Classement Jeunes et Amateurs Acte 8, Hyères :

1/ Team Lorina Mojito Golfe du Morbihan : 640 points

2/ Team France Jeune : 627 points

3/ Natixis / Défi YC st-Lunaire : 617 points

 

Deux questions à Team France Jeune :

C’est la première fois que l’équipe réalise une contre-performance sur les épreuves de stades nautiques. Que s’est-il passé lors des manches de qualification ?

« Nous avons pris un mauvais départ sur les deux premières manches et nous n’avons pas réussi à rattraper notre retard. Il faut dire que le niveau de jeu est élevé cette année, ce qui ne nous facilite pas la tâche… Nous avons ensuite réussi à remonter lors des 3e et 4e manches, en terminant 2e puis 1er. Finalement, aujourd’hui, tout s’est joué pour nous au moment du départ des courses. » explique Erwan FISCHER.

« C’est une grosse déception pour l’équipe. Jusqu’ici, nous avons toujours répondu présents sur les stadiums. C’est sur les épreuves techniques que nous pouvons aller chercher des points et faire la différence par rapport à nos concurrents. Aujourd’hui, nous manquons pour la première fois le rendez-vous de la Super Finale. Il y a des jours avec et des jours sans ; aujourd’hui, c’était un jour sans… » ajoute Robin FOLLIN.

 

Lors de la deuxième manche, vous êtes entrés en collision avec le bateau de l’équipe Trésors de Tahiti. Avez-vous eu le temps de constater les dégâts ?

« Le flotteur a bien été endommagé suite à la collision. Nous ne savons pas encore combien de temps va être nécessaire pour réparer les dégâts… Je pense que notre préparateur va travailler une bonne partie de la nuit… » déclarait Erwan, de retour à terre.

 

Après avoir effectué les réparations nécessaires, l’équipe va reprendre la route, direction Nice, 9e et dernier acte du Tour de France à la Voile. Une ultime étape très particulière, en raison des récents et dramatiques événements qui s’y sont produits. Il n’y aura donc ni animations, ni village, ni caravane à Nice ; seules les épreuves sportives sont maintenues, avec la reprise de la compétition en parcours côtier dès demain. Le Tour rendra hommage aux victimes de l’attentat du 14 juillet 2016, avec une arrivée placée sous le signe du respect et de la sobriété.

13781793_1006608069456607_6279917655592998006_n

Configuration à bord pour le raid : Robin FOLLIN, Jules BIDEGARAY, Sandro LACAN

Configuration à bord pour les stades nautiques : Erwan FISCHER, Jules BIDEGARAY, Thibault JULIEN

Photo de couverture : Jean-Marie LIOT

Comments are closed.