TFV 2016 : UN PREMIER ACTE PROMETTEUR POUR TEAM FRANCE JEUNE, AVEC UNE 7e PLACE AU CLASSEMENT GENERAL

10.07.2016
|
Photo-Dunkerque

NEWSLETTER : le 10 juillet 2016

Le coup d’envoi du Tour de France à la Voile a été donné ce vendredi 8 juillet, sur la plage de Malo-les-Bains, à Dunkerque. A l’occasion de ce grand événement nautique, vingt-quatre équipes se sont données rendez-vous sur les eaux de la Manche, pour le grand départ. Durant vingt-quatre jours, elles vont se confronter les unes aux autres lors de parcours côtiers et stadiums. Alors que les équipes prendront la route de Dieppe ce soir, il est l’heure de dresser un bilan de ce premier acte dunkerquois pour Team France Jeune.

Le Tour de France à la Voile : l’événement tant attendu par les Diam 24 a commencé !

C’est officiel, la 39e édition du Tour de France à la Voile a débuté ce vendredi, à Dunkerque. Pour de nombreuses équipes naviguant en Diam 24, il s’agit de l’événement incontournable de ce mois de juillet. Parmi les équipages présents cette année, nous retrouvons les têtes d’affiche de la saison en Diam 24, comme Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan (Quentin DELAPIERRE et Matthieu SALOMON) et son acolyte Mojito (Solune ROBERT et Riwan PERRON,) Crédit Mutuel de Bretagne (Nicolas TROUSSEL) et Grandeur Nature Véranda (Jean-Christophe MOURNIAC). Certains équipages ont même traversé l’Atlantique pour rejoindre la compétition, à l’instar de Trésors de Tahiti (Teva PLICHART).

Cette année, quelques nouveautés sont à noter, à l’exemple du départ sous pavillon noir lors des stades nautiques, qui stipule que tout faux départ est éliminatoire pour la manche. Autre innovation : la Super Finale, diffusée en live entre 15h30 et 16h30. Lors de chaque journée de stades nautiques, les six équipages ayant réalisé les meilleures performances de la journée se retrouvent sur l’eau pour disputer une ultime manche, durant laquelle tous les compteurs sont remis à zéro. De quoi fournir un beau spectacle au public présent sur les côtes ! Troisième nouveauté de cette 39e édition : le Prix Finagaz de la Combativité, qui est remis à l’équipe ayant effectué une performance sportive pouvant être qualifiée de « remarquable ». Cette récompense sera décernée à chaque acte. Enfin, au-delà d’être un grand rendez-vous sportif, le Tour de France à la Voile se revendique comme un événement festif et proche du public. Pour cette raison, une zone spéciale a été mise en place cette année, à proximité du plan d’eau, afin de faire vivre l’ambiance des courses au grand public.

Photo-1

Team France Jeune s’est lancé dans la compétition, avec des sportifs plus motivés que jamais

Cela fait six mois qu’ils se préparent en vue de ce grand événement. Cette année, ils sont six à représenter la Filière d’Excellence Team France : Robin FOLLIN, co-skipper avec Erwan FISCHER, Sandro LACAN, Timothé LAPAUW, Jules BIDEGARAY et Thibault JULIEN. Afin de se préparer au mieux, les jeunes sportifs ont enchaîné de nombreuses régates d’avant-saison. Leur objectif était alors de travailler et de se perfectionner en vue du grand événement de ce mois de juillet. Ils se sont à l’occasion illustrés à plusieurs reprises sur le podium, notamment lors des régates du Grand Prix Atlantique à Pornichet et du MULT’YCO à Bénodet, où l’équipe a remporté la première place du classement.

Les membres de Team France Jeune se sont retrouvés au complet ce mercredi 6 juillet à Dunkerque, où ils ont pu naviguer deux jours en amont de la course. Ces entrainements ont permis aux navigants de se familiariser avec le plan d’eau et de reprendre leurs marques à bord. Pour sa première participation au Tour de France à la Voile, Team France Jeune arrive avec un ambitieux objectif : une place sur le podium au classement général.

« Cela fait maintenant six mois que nous attendons le Tour de France à la Voile. Nous sommes prêts à nous battre. Notre objectif : terminer en beauté avec un podium fin juillet » déclare Robin FOLLIN.

Une belle performance de Team France Jeune, malgré quelques erreurs

Ce vendredi, le soleil était présent pour l’ouverture de la compétition. Durant près de trois heures, les équipes concourantes se sont confrontées les unes aux autres sous un vent de 15 à 20 nœuds. Les jeunes sportifs de la Filière d’Excellence Team France se sont cramponnés à la 8e place pendant un bon moment. Cependant, en raison d’une erreur de parcours, Team France Jeune a été relayé à la 12e place du classement général. L’équipe termine en 3e position du classement jeunes et amateurs.

« Il y avait de l’air sur ce côtier, du courant et des conditions de navigation très changeantes. Nous n’avons pas navigué à notre niveau et nous avons commis des erreurs de débutants. Nous en tirons des leçons et nous sommes prêts à reprendre la compétition dimanche. Nous restons confiants pour la suite ; même si nous sommes déçus de ce premier résultat, nous aurons l’occasion de nous rattraper. Le Tour de France à la Voile, c’est long. » explique Robin FOLLIN.

Malgré cette première déception, Team France Jeune est reparti à l’attaque dès le lendemain, lors des régates d’exhibition. Pour rappel, ces courses, dites « à coefficient 0 », ne comptent pas pour le classement. Elles permettent avant tout aux équipages d’inviter des personnes à bord (journalistes, membres de l’équipe ou de l’organisation du Tour), afin de de leur faire découvrir (ou redécouvrir) les plaisirs de la navigation. Durant ces régates, l’équipe s’est illustrée plusieurs fois à la première place.

Enfin, la dernière journée de compétition dunkerquoise a été marquée par les épreuves de stades nautiques. Divisés en deux groupes, les vingt-quatre équipages se sont mesurés les uns aux autres lors de six manches. Côté météo, le soleil était encore bien présent, pour le plus grand plaisir du public, venu en nombre sur la plage de Malo-les-Bains.  Après avoir obtenu une 5e et une 4e place lors des deux premières manches, Team France Jeune s’est hissé deux fois consécutives à la 1ère place du classement. L’équipe a terminé en troisième position lors des deux dernières manches de la journée. Ces bons résultats lui ont permis de se qualifier pour la Super Finale, auprès de six autres équipages : Team Lorina Lionade – Golfe du Morbihan, Crédit Mutuel de Bretagne, Helvetia Blue by Normandy Elite Team (Victor MIGRAINE et Guillaume PIROUELLE) , Cardinal – FenêtréA (Erwan LEROUX), Team Coved (Aurélien DUCROZ) et Team Lorina Mojito – Golfe du Morbihan. Jules BIDEGARAY revient sur cette journée de navigation en stades nautiques : « Nous avons fait face à un vent medium au commencement des épreuves. Nous étions très satisfaits de la vitesse que nous avions alors réussi à atteindre. A partir de la 3e manche, les conditions de navigation sont devenues plus fortes, ce qui nous a été favorable puisque nous avons remporté les 3e et 4e manches de la journée. Nous avons rempli notre objectif du jour, qui était d’atteindre la Super Finale. »

Malheureusement, au moment du départ, le Diam 24 de Team France Jeune est passé trop prêt de la bouée et l’un des safrans a été endommagé. Un coup dur pour l’équipe, qui se positionnait alors à la deuxième place du classement général provisoire. « Nous avons accroché la bouée de viseur avec le safran sous le vent, ce qui a causé la casse de la tige de relevage du safran. Nous avons terminé la manche avec un seul safran et notre arthur a également été endommagé. C’est une grosse déception pour nous car nous n’avons pas pu nous battre à armes égales avec nos concurrents » déclare Thibault JULIEN.

Bilan de la journée et de cet acte dunkerquois : Team France Jeune remporte la 2e place du classement général amateur et est actuellement 7e du classement général.

Photo-3

Photo-2

En route pour Dieppe !

Une fois rentrés au paddock, les équipes vont attaquer le démontage des Diam 24 avant de prendre la route, direction Dieppe. Ce soir, pas de match de l’Euro en perspective pour Team France Jeune mais un important de travail technique de démontage/montage du bateau, entrecoupé de trois heures de route pour rejoindre la deuxième étape du Tour. « Nous avons réalisé une super journée, en partant toujours en première position lors des départs de manches. Nous n’avons pas eu de chance de casser lors de la Super Finale mais nous sommes fiers d’avoir pu aller jusqu’au bout de la manche, malgré tout. Nous allons réparer notre matériel et repartir opérationnels pour le parcours côtier de demain. » nous raconte Erwan FISCHER. Vous l’aurez compris : malgré cette fin de journée décevante, l’équipe reste confiante pour la suite et va tout faire pour s’illustrer lors des prochaines épreuves nautiques.

Enfin, un grand merci à la ville de Dunkerque, pour l’accueil réservé aux sportifs par le public et pour cette très bonne ambiance !

© Jean Marie LIOT / Filière d’Excellence Team France

Comments are closed.