NORMANDIE CUP : TEAM FRANCE JEUNE S'EMPARE DE LA DEUXIÈME PLACE

17.06.2016
|
Team France Jeune

Du 1er au 5 juin derniers, seize équipages navigant en Diam 24 se sont donnés rendez-vous dans l’estuaire de la Seine lors de la Normandie Cup. Ce bel événement normand symbolisait pour eux la dernière occasion de naviguer ensemble avant le Tour de France à la Voile. A l’issue de cette rencontre sportive, Team France Jeune s’est distingué en décrochant la 2nde place du classement. Retour en paroles et en images sur ces quatre jours de compétition.
 


Le Havre, « the place to be »

Cette année, la première édition de la Normandie Cup, organisée par la Ligue de Voile de Normandie, a réuni près de 400 marins, issus de différents champs disciplinaires : Diam 24, J80, Sport Boat (7.5 et open 5.70) et IRC Osiris. Ce sont les Diam 24 qui ont ouvert le bal dès jeudi, en s’affrontant lors de deux manches de raid côtier. Ils ont ensuite été rejoints vendredi par les J80 et par les autres classes ce week-end.

L’équipe de jeunes sportifs navigant sous les couleurs de la Filière d’Excellence Team France a annoncé sa participation avec un double objectif : s’entraîner en vue du grand événement de juillet, le Tour de France à la Voile, et réaliser une belle performance sportive. « La Normandie Cup est une sorte de répétition générale avant le Tour, qui va nous permettre de travailler sur les derniers détails de notre préparation. Le fait que les six membres de l’équipage soient réunis nous offre la possibilité de tester différentes configurations à bord et de réaliser un vrai travail collectif » soulignait Robin FOLLIN, barreur, avant d’ajouter que l’équipe briguait un podium sur cette dernière course d’avant-saison.

Une compétition de haut vol pour les Diam 24

Durant quatre jours, les seize Diam 24 inscrits pour la compétition se sont confrontés les uns aux autres lors de deux types de parcours : les raids côtiers et les stadiums.

Jeudi, ils sont partis à l’assaut d’un parcours côtier en direction de Fécamp. Ils ont ainsi offert aux curieux présents sur les côtes un spectacle grandiose, notamment lors de leur passage à proximité des falaises d’Etretat. Les sportifs ont affronté des conditions météo soutenues, avec un vent  de 20 à 25 nœuds et une mer agitée. « En raison des conditions météo, nous devions être très actifs et réactifs sur l’eau. La concentration était de mise pour cette épreuve très sportive et physiquement exigeante » explique Erwan FISCHER, navigateur. Finalement, Team France Jeune s’est classé 5e et 4e à l’issue des deux manches de la journée. Samedi, ils ont quitté le port du Havre pour un second raid, direction Deauville cette fois-ci, sous des conditions de navigation peu propices, avec une mer plate, un vent faible (5 à 8 nœuds) et un fort courant. « C’était un raid très tendu, avec une grosse pression à bord. La journée a été très longue, avec deux grands côtiers de 3h30 et 2h30. Lors de la première manche, nous avons réussi à faire tout ce que nous voulions, en suivant nos choix stratégiques et en croyant à fond en notre projet. Nous avons navigué avec une bonne gestion du risque. Durant le second raid, nous avons réussi à emprunter un bon rail au niveau du courant, avec une très bonne veine de vent également » déclare Jules BIDEGARAY, régleur. Cette stratégie s’est avérée payante puisque Team France Jeune a terminé 4e et 2e lors des deux manches du jour.

Les journées de vendredi et dimanche ont été entièrement dédiées aux épreuves techniques, appelées parcours stadium. Team France Jeune s’est illustré lors de ces épreuves, en briguant à plusieurs reprises les trois premières places du classement le vendredi, se retrouvant souvent au coude-à-coude avec Lorina Limonade Golfe du Morbihan. Dimanche, la compétition s’est déroulée dans des conditions météo éprouvantes pour les nerfs, sous un vent particulièrement instable. « Nous avons navigué très proches de la terre afin d’offrir un beau spectacle au public. Nous avons fait face à une orientation de vent très « shifty », c’est-à-dire que le vent tournait sans arrêt. La première manche a plutôt mal commencé pour nous, avec des difficultés de gestion à bord. Nous avons su rebondir lors des manches suivantes ; nous étions même à deux doigts de les emporter ! Cela nous a permis de regagner confiance » explique Timothé LAPAUW, régleur à bord.

Un bilan très positif

A l’issue de la compétition, deux équipages se distinguent sur le podium : Lorina Limonade Golfe du Morbihan (Matthieu SALOMON) l’emporte, suivi par Team France. Ces deux équipages font partis du dispositif France Jeune, entrainés sur le site du Havre par les cadres fédéraux Philippe MICHEL et Baptiste MEYER. Louis VIAT, le manager de Team France Jeune, était également sur place pour coacher et encourager son équipe. Sandro LACAN, n°1 à bord, dresse un bilan de la participation de Team France Jeune à cette régate : « La Normandie Cup nous a permis de voir comment l’équipe fonctionnait au complet, en amont du Tour de France à la Voile. Les épreuves sportives ont été bénéfiques afin d’effectuer  des tests à bord, avec différentes configurations. Nous sommes parvenus à faire en sorte que chacun navigue au moins une fois durant ces quatre jours de compétition. Lors de nos essais, tout a plutôt bien fonctionné. Il nous reste encore à améliorer certaines manœuvres et à travailler plus en finesse sur notre tactique ».

La remise des prix, organisée à la Société des Régates du Havre, en présence des élus de la région et de Jean-Pierre CHAMPION, Président de la Fédération Française de Voile, s’est déroulée dans une très bonne ambiance, à l’image des quatre jours de compétition au Havre. « L’organisation de la Normandie Cup était particulièrement bien rodée. Des places de parking nous étaient réservées près du port et des repas nous ont été distribués lors des deux parcours côtiers. L’ambiance était très conviviale et les équipages ont pu se réunir à plusieurs occasions après les courses (pot au restaurant « La Petite Rade », remise des prix intermédiaire, repas des équipages). Un grand merci aux organisateurs de cette compétition pour leur accueil et leur professionnalisme ! » souligne Thibault JULIEN, n°1 de Team France Jeune. Et cerise sur le gâteau : alors qu’on ne l’attendait plus, le soleil a pointé le bout de son nez samedi et dimanche, pour le plus grand plaisir des participants.

J-31 avant le Tour de France à la Voile

Le lancement du Tour de France à la Voile se fera à Dunkerque, le 8 juillet prochain. Il reste donc un mois à Team France Jeune pour s’entrainer en vue de ce grand événement sportif. Les six navigants vont se retrouver du 20 au 24 juin prochains à l’Ecole Nationale de Voile de Quiberon pour peaufiner leur préparation physique et sportive et renforcer l’esprit d’équipe au sein du groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *